D'éternité en éternité

Une caractéristique de la théologie Mormon est la croyance en une apostasie totale ou perte de la doctrine originelle et de l'autorité divine.
Répondre
Mormon

[Modérateur]
[Modérateur]
Avatar du membre
[Modérateur]
[Modérateur]
Messages : 16233
Enregistré le : 23 oct.12, 00:56
Réponses : 0

D'éternité en éternité

Ecrit le 29 mai17, 03:54

Message par Mormon »

Essai


Pour comprendre les origines et la nature de notre existence passée, présente et future.


Du fait du libre arbitre moral que nous possédons, nous sommes obligés de partir du postulat que le "moi" de chacun est incréé, étant de toute éternité, progressant dans la pratique du "bien et du mal" (notions reliées à la création depuis toute éternité) avec une certaine "enveloppe" naturelle de départ ; jusqu'à ce que cette enveloppe atteigne notre enveloppe physique actuelle pour une plénitude à la résurrection... Et, également, que chaque "moi" - incréé et éternel a eu l'occasion d'être ou de ne pas être par la possibilité d'opter un moment donné pour une forme de vie inférieure avec une absence de conscience de vie et de notion de "bien et de mal", selon un renoncement définitif d'atteindre la divinité et le bonheur suprême... Tout cela dans l'idée que la matière immatérielle n'existe pas et que le "moi" incréé de tout individu s'inscrit toujours dans un principe de dualité ("esprit"/"corps") pour l'amener à penser, choisir et à agir moralement. Que l'être humain possède donc une valeur supérieure à celle de l'animal par son choix de devenir enfant d'esprit de Dieu et être mis à l'épreuve avec les risques éternels que ça comporte, plutôt que de choisir le renoncement ou la "non-vie" en devenant autre chose.

"Combien un homme ne vaut-il pas plus qu'une brebis! Il est donc permis de faire du bien les jours de sabbat." (Matthieu 12:12).

Tout cela s'inscrivant dans l'équation d'un processus incréé au départ de toutes choses, depuis toute éternité, à partir du quel nous nous sommes peu à peu déterminés quant au bien et au mal et à notre genre masculin ou féminin, jusqu'à ce que l'un de nous atteigne la perfection : ce qui donna le feu vert à notre création ou engendrement spirituel (corps d'esprit) par nos parents célestes (Jésus premier-né de la création des esprits) pour vivre ensuite très longtemps sous cette forme dans un foyer céleste (notre première cellule familiale) en tant que fils et filles d'esprit de Dieu.

"Car ceux qu'il a connus d'avance, il les a aussi prédestinés à être semblables à l'image de son Fils, afin que son Fils fût le premier-né entre plusieurs frères." (Rom.8:29).

Depuis ce lointain passé, ou cette éternité "seconde" où nous marchions par la vue, nous avons tous été littéralement les "enfants d'esprit" de Dieu tout comme nous sommes actuellement littéralement les "enfants physiques" de nos parents terrestres. Que cette création spirituelle fut une période transitoire pour nous préparer à recevoir un corps physique afin d'être semblables en tout point à Dieu. Que l'épreuve actuelle de la mortalité, que l'on pourrait définir comme la ligne de crête de deux versants, consiste à progresser avec un corps pour vérifier notre niveau d'excellence atteint dans l'éternité d'avant en marchant par la vue, et maintenant par la foi. Qu'au terme de cet examen d'une éternité pour passer à une autre éternité, nous recevrons un corps ressuscité adapté au niveau d'excellence atteint et définitivement fixé au moment de notre mort. En fait, nous avons chaque fois dû donner notre accord pour chacune des étapes de notre progression éternelle.

Nous ne sommes pas le résultat de l'évolution. Adam et Eve étaient nos premiers ancêtres. La création fut parfaite et immortelle dès le début. La mort survenue dans le jardin d'Eden transforma les éléments de cet astre (la terre) jusqu'à altérer les traces les plus intimes de son histoire. La géologie, telle qu'elle se présente sous nos pieds avec ses vestiges minéraux tourmentés et les traces archéologiques qu'elle contient, laisse croire en une longue évolution de toutes choses selon une hypothèse où la mort aurait toujours été. Mais il n'en est rien ! A la seconde venue de Jésus-Christ, conformément au processus originel de création céleste, d'autres marques du processus de création originelle et céleste de la terre prendront la place de celles qui nous font supposer actuellement la théorie de l'évolution.

Dès le début, Dieu savait que l'homme chuterait en choisissant de se rapprocher de sa nature par la connaissance du bien et du mal malgré le risque d'être séparé momentanément de lui par la corruption de la mort physique. Mais, dès le début Dieu prévu le moyen de remettre l'homme en sa présence par un Sauveur pour le racheter afin de le faire héritier de sa plénitude, par la résurrection de son corps, en compagnie de ses êtres chers avec lesquels il aura noué tant de liens dans cette vie.

Le début natif de notre existence est un point dans l'éternité...

A quoi comparerais-je cela ? A un vaste bac transparent sans fond rempli d'eau avec un nombre infini de bulles reliées entre elles qui monteraient depuis une source éternelle que personne ne commanderait, comme les nœuds d'une longue corde qui remonteraient en direction de la lumière. Les bulles s'éclairant les unes les autres à partir du globe précédant lorsque Dieu fait éclater l'une d'elle en engendrant spirituellement les esprits qui la composent, quand l'un d'entre eux atteint la perfection pour devenir le premier-né des esprits. Tel est le cheminement de l'homme et de la femme dans les éternités. Telle est la source de la lumière dégagée par "l'éternité d'avant" se propageant de monde en monde, ou de bulle en bulle, et de dieux en dieux au long du fil de la lumière divine des éternités (voir 1 Cor.8:5-6). Tel est le processus de création des familles éternelles, de l'homme et de la femme à jamais unis dans la résurrection. Telle est la source du bonheur éternel pour ceux qui auront persévéré jusqu'à la fin et qui deviendront cohéritiers de ce grandiose panorama.

L'équation type de la création s'est répétée à l'infini dans toutes les éternités dans tous les univers, de l'infiniment petit à l'infiniment grand. Ce qui fait, qu'à conditions égales de départ "naturel" du "moi" de chacun, la diversité des âmes dans leur progression éternelle est connue d'avance depuis toute éternité, et notamment de Dieu qui détient les clés de sainteté, d'autorité, de connaissance et de pouvoir pour gérer l'ampleur de toutes choses selon une programmation céleste obéissant au Saint-Esprit.

"Car, s'il est des êtres qui sont appelés dieux, soit dans le ciel, soit sur la terre, comme il existe réellement plusieurs dieux et plusieurs seigneurs" (1 Cor.8:5).
Le Livre de Mormon online :
UN AUTRE TEMOIGNAGE DE JESUS-CHRIST
http://www.lds.org/scriptures/bofm?lang=fra
EGLISE de JESUS-CHRIST des SAINTS des DERNIERS JOURS

ESTHER1

[ Aucun rang ]
Avatar du membre
[ Aucun rang ]
Messages : 3495
Enregistré le : 01 janv.16, 07:08
Réponses : 1

Re: D'éternité en éternité

Ecrit le 29 mai17, 22:23

Message par ESTHER1 »

Bonjour Mormon,
D'après cet "essai", j'en déduis donc avec satisfaction que notre progression aussi est éternelle. Voilà qui est intéressant. Quelque part je craignais qu'elle fut limitée. Maintenant je vais réfléchir aux noms de Dieu lorsqu'il dit : " INFINI et ETERNEL " sont mon nom .
(D & A 19 :10-12 ; Moïse 1 :3 ; 7 : 35.)
Merci.

Mormon

[Modérateur]
[Modérateur]
Avatar du membre
[Modérateur]
[Modérateur]
Messages : 16233
Enregistré le : 23 oct.12, 00:56
Réponses : 0

Re: D'éternité en éternité

Ecrit le 07 juil.19, 01:56

Message par Mormon »

ESTHER1 a écrit : 29 mai17, 22:23 Bonjour Mormon,
D'après cet "essai", j'en déduis donc avec satisfaction que notre progression aussi est éternelle. Voilà qui est intéressant. Quelque part je craignais qu'elle fut limitée. Maintenant je vais réfléchir aux noms de Dieu lorsqu'il dit : " INFINI et ETERNEL " sont mon nom .
(D & A 19 :10-12 ; Moïse 1 :3 ; 7 : 35.)
Merci.
Nous sommes éternels du fait que le processus au départ de notre "moi" est incréé et éternel, lequel processus est activé par tous ces individus lorsqu'ils deviennent des Dieux en tant que cohéritiers de la plénitude du Père.
Le Livre de Mormon online :
UN AUTRE TEMOIGNAGE DE JESUS-CHRIST
http://www.lds.org/scriptures/bofm?lang=fra
EGLISE de JESUS-CHRIST des SAINTS des DERNIERS JOURS

ESTHER1

[ Aucun rang ]
Avatar du membre
[ Aucun rang ]
Messages : 3495
Enregistré le : 01 janv.16, 07:08
Réponses : 1

Re: D'éternité en éternité

Ecrit le 08 juil.19, 19:45

Message par ESTHER1 »

Merci de nous expliquer en peu de mots ce qui est essentiel et important à comprendre , cela nous évite de lire des réponses alambiquées de certains philosophes d' occasions.

Répondre
  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Retourner vers « Mormon »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 0 invité