Donnez votre religion ici pour l’inscrire sur votre profil

Sujet d'actualité Au Québec l'accommodement raisonnable, un sujet d'actualité.
Répondre
Héléna

[ Christianisme ]
[ Christianisme ]
Messages : 184
Enregistré le : 05 juil.21, 22:41
Réponses : 0

Re: Donnez votre religion ici pour l’inscrire sur votre profil

Ecrit le 07 nov.21, 23:52

Message par Héléna »

Bonjour Dominique

Enchanté de faire votre connaissance.

Héllanéa

medico

Christianisme [Témoins_de_Jéhovah]
Avatar du membre
Christianisme [Témoins_de_Jéhovah]
Messages : 68093
Enregistré le : 27 juin05, 06:23
Réponses : 0
Localisation : FRANCE

Contact :

Re: Donnez votre religion ici pour l’inscrire sur votre profil

Ecrit le 08 nov.21, 01:59

Message par medico »

Dominique Talib a écrit : 07 nov.21, 21:46 Soufi sans dogme
Bonjour.
(Isaïe 30:15) Votre force résidera en ceci : dans le fait de rester calmes et [aussi] dans la confiance . AM - JW - Les Témoins de Jéhovah

Dominique Talib

[Religion] Soufisme
[Religion] Soufisme
Messages : 94
Enregistré le : 03 nov.21, 06:56
Réponses : 0

Re: Donnez votre religion ici pour l’inscrire sur votre profil

Ecrit le 08 nov.21, 05:42

Message par Dominique Talib »

medico a écrit : 08 nov.21, 01:59Bonjour.
Bonjour à vous, vous voulez me dire quelque chose ?
Dieu est une éternité de créations et c'est ce que nous sommes car nos consciences ne cesseront jamais d'évoluer, dans ce monde puis dans les suivants ...

medico

Christianisme [Témoins_de_Jéhovah]
Avatar du membre
Christianisme [Témoins_de_Jéhovah]
Messages : 68093
Enregistré le : 27 juin05, 06:23
Réponses : 0
Localisation : FRANCE

Contact :

Re: Donnez votre religion ici pour l’inscrire sur votre profil

Ecrit le 08 nov.21, 05:43

Message par medico »

Dominique Talib a écrit : 08 nov.21, 05:42 Bonjour à vous, vous voulez me dire quelque chose ?
Pas vraiment à part souhaité la bienvenue sur le forum.
(Isaïe 30:15) Votre force résidera en ceci : dans le fait de rester calmes et [aussi] dans la confiance . AM - JW - Les Témoins de Jéhovah

Dominique Talib

[Religion] Soufisme
[Religion] Soufisme
Messages : 94
Enregistré le : 03 nov.21, 06:56
Réponses : 0

Re: Donnez votre religion ici pour l’inscrire sur votre profil

Ecrit le 08 nov.21, 05:46

Message par Dominique Talib »

medico a écrit : 08 nov.21, 05:43 Pas vraiment à part souhaité la bienvenue sur le forum.
Merci ...
Dieu est une éternité de créations et c'est ce que nous sommes car nos consciences ne cesseront jamais d'évoluer, dans ce monde puis dans les suivants ...

Arké

[ Christianisme ]
Avatar du membre
[ Christianisme ]
Messages : 7275
Enregistré le : 06 avr.15, 01:40
Réponses : 0

Re: Donnez votre religion ici pour l’inscrire sur votre profil

Ecrit le 09 nov.21, 18:25

Message par Arké »

Salam et bienvenue.

verità

[ Aucun rang ]
[ Aucun rang ]
Messages : 36
Enregistré le : 01 févr.22, 12:48
Réponses : 0

Re: Donnez votre religion ici pour l’inscrire sur votre profil

Ecrit le 02 févr.22, 10:08

Message par verità »

💥 SEULEMENT Dieu 💥

⌚ ♥ C’est à Allah/Dieu qu’appartient la religion PURE. …
.
💥 Une autre traduction :
☪ (Coran) : Sourate des Groupes (Az-Zumar) (3)
⌚ ♥ N’est-Il pas le Seul Digne d’être exclusivement adoré?...
.
☪ (Coran) : Sura 2 - Al-Baqara (MADINA) : Verse 21
⌚ ♥ Ô hommes! Adorez votre Seigneur, qui vous a créés vous et ceux qui vous ont précédés. Ainsi atteindriez-vous à la piété.
.
☪ (Coran) : 30 Surah LES ROMAINS [30]
⌚ ♥ Dirige tout ton être vers la religion exclusivement [pour Allah/Dieu], telle est la nature qu’Allah/Dieu a originellement donnée aux hommes - pas de changement à la création d’Allah/Dieu -. Voilà la religion de droiture; mais la plupart des gens ne savent pas.
💥 Une autre traduction :
☪ (Coran) : Sourate des Byzantins (Ar-Rûm) [30]
⌚ ♥ [Consacre-toi à la religion, en monothéiste sincère ! C’est Dieu/Allah qui a voulu que cette croyance fût inhérente à la nature de l’homme. Et l’ordre établi par Dieu/Allah ne saurait être modifié. Telle est la religion de la rectitude, mais la plupart des hommes n’en savent rien.
⌚♥ ☯ (Bible) : Deutéronome 13:5 C’est l’Éternel (Allah), votre Dieu, que vous suivrez et c’est Lui que vous craindrez. Ce sont Ses commandements que vous respecterez, c’est à Lui que vous obéirez, c’est Lui que vous servirez et c’est à Lui que vous vous attacherez.

Tirésias

[ Incroyant ] [ Athée ]
Avatar du membre
[ Incroyant ] [ Athée ]
Messages : 93
Enregistré le : 09 févr.22, 12:06
Réponses : 0
Localisation : Victoria, C.-B.

Re: Donnez votre religion ici pour l’inscrire sur votre profil

Ecrit le 09 févr.22, 13:24

Message par Tirésias »

Bonjour à toutes et à tous,

Un petit nouveau, ici.

À inscrire sur mon profil: "Athée en quête de sens avec une disposition bienveillante envers un certain bouddhisme philosophique et une tendance au panthéisme sobre et/ou au monisme védantique."

À défaut, le descriptif "Athée" suffira. :slightly-smiling-face:
Modifié en dernier par Tirésias le 09 févr.22, 19:05, modifié 1 fois.
homo sum, humani nihil a me alienum puto

Héléna

[ Christianisme ]
[ Christianisme ]
Messages : 184
Enregistré le : 05 juil.21, 22:41
Réponses : 0

Re: Donnez votre religion ici pour l’inscrire sur votre profil

Ecrit le 14 févr.22, 05:43

Message par Héléna »

Bonjour Tiresias

Juste quelques petites questions afin de mieux vous connaitre: Pourquoi vous être inscrit sur ce forum ?

Sur la base de quoi marchez-vous dans ce monde ? Uniquement sur la base de votre conscience ?

Vous dites êtes un athée: Est ce que c'est parce que vous refusez de croire en un Dieu Créateur ou bien tout simplement, personne ne vous l'a encore présenté.

Très cordialement à vous

Héléna

Ajouté 3 minutes 16 secondes après :
Je rajoute pour que vous compreniez mieux le sens de mes questions.

Vous avez écrit: bouddhisme philosophique et une tendance au panthéisme sobre et/ou au monisme védantique."

Personnellement je ne suis aucunement instruite sur ces termes que vous employez. Voilà pourquoi il m'est impossible d'en tenir compte.

Voilà pourquoi je préfère parler comme "une toute petite" et poser des questions simples.

Bien à vous
Héléna

Tirésias

[ Incroyant ] [ Athée ]
Avatar du membre
[ Incroyant ] [ Athée ]
Messages : 93
Enregistré le : 09 févr.22, 12:06
Réponses : 0
Localisation : Victoria, C.-B.

Re: Donnez votre religion ici pour l’inscrire sur votre profil

Ecrit le 14 févr.22, 10:43

Message par Tirésias »

Héléna a écrit : 14 févr.22, 05:47 Bonjour Tiresias

Juste quelques petites questions afin de mieux vous connaitre: Pourquoi vous être inscrit sur ce forum ?
Bonjour à vous, Héléna.

Merci pour les questions.

Je suis tombé sur ce forum en quête de commentaires sur la traduction de la Bible exécutée par André Chouraqui et publiée chez Desclée de Brouwer. Cet ouvrage m'a toujours paru singulier et de valeur littéraire certaine. Je voulais tout simplement explorer ce qu'en pensait autrui. Le livre comme tel n'est qu'une traduction parmi d'autres qui prennent place dans les tablettes de ma bibliothèque personnelle. Y côtoient la NIV, la NRSV et autres KJV (ainsi que des traductions, aussi bien en anglais qu'en français, des Écritures Saintes des autres grandes religions du monde).
Héléna a écrit : 14 févr.22, 05:47 Sur la base de quoi marchez-vous dans ce monde ? Uniquement sur la base de votre conscience ?
Posée ainsi, l'on pourrait possiblement croire que la question repose sur la proposition implicite voulant que la conscience, à elle seule, ne soit un instrument suffisant pour être en relation avec le Sacré. Ce avec quoi je suis en désaccord, tel que je l'explique plus bas.

Déjà étant tout jeune, je me retrouvais souvent insatisfait de ce que l'on me disait être l'Ordre des Choses, de ce que l'on m'offrait comme explications sur la nature de l'univers et sur l'essence d'une certaine réalité dite consensuelle. Encore à l'école secondaire, je cherchais à trouer les apparences. Mes intérêts pour ce boulot de l'esprit m'ont inévitablement mis en contact avec la pensée de celles et ceux qui se sont préoccupés du sujet. Ceci se déroulant dans les années soixante-dix, il était quasiment garanti que j'allais tomber sur des penseurs et interprètes du Nouvel Âge tels Jacques Languirand, Dan Millman, Fritjof Capra, Richard Bach, Alan Watts, et autres Placide Gabourys (avec qui j'ai eu jadis la chance de discuter lors d'une conférence tenue à l'UQaM).

Pour sûr, c'était bien beau tout çà, mais j'avais peine à concilier toutes ces belles idées avec ce que l'on m'avait enseigné en l'Église catholique romaine de ma tendre enfance. (J'avais cessé d'aller à la messe le jour où mes parents m'ont grondé pour avoir ruiné mes habits du dimanche, ayant, comme je l'avais fait, préféré d'aller jouer dans le parc avoisinant le lieu de culte en compagnie de mon petit frère plutôt que de faire encore une fois la statue pieuse, immobilisée par le discours insensé et monotone du monsieur vêtu d'une robe blanche qui ronronnait en avant de la salle. Il faut bien que jeunesse se passe, j'imagine!)

Donc, dis-je bien, à l'âge où mes camarades de classe se vouaient à la musique de l'époque et aux bédés (entre autres abandons à l'amusement), je me penchais sur les propos qui donnaient libre essor à ma soif de sens et à ma quête de vérité. Ce fut une époque charnière de ma vie. Mes lectures m'ont fait découvrir les sciences, la philosophie (occidentale, on s'entend), les arts, la littérature et, en lien avec votre question, les grands textes sacrés du monde. J'ai plongé, et me suis abreuvé, aux sources de nos conceptions du monde et de la réalité. Je m'y occupe encore aujourd'hui, quelques quarante ans plus tard.

Entre le secondaire et le CÉGEP, j'ai voyagé. Au Canada, aux États-Unis, en Europe. J'ai cherché à connaître le monde hors les textes qui en faisaient le portrait. De retour, je suis allé m'installer dans l'ouest canadien. La beauté naturelle de cet environnement a favorisé chez moi le développement d'une pratique spirituelle menant éventuellement à une sorte d'expérience (pour un bref instant au sein d'un insondable infini) que plusieurs pourraient qualifier de conversion religieuse. Mes amis chrétiens affirmaient d'ailleurs à l'époque qu'il s'agissait là d'une seconde naissance, n'aurais-je que voulu plus ardemment inviter leur Seigneur en mon coeur. Mes amis bouddhistes, eux, parlaient de l'atteinte du nirvana. Quoiqu'il en soit, cette métanoia a eue, chez moi, deux effets positifs dont les ondes de choc se font encore ressentir en mon sein: d'une part, j'ai finalement su comprendre que l'Amour (avec un grand A) n'est pas un objet mais bien un état d'être et, d'autre part, j'ai vu ma curiosité envers l'univers (et envers la place que l'humain y occupe) s'attiser de plus belle.

Après avoir retourné les retombées de cet Évènement (tel que j'en suis venu à nommer la chose) comme un caillou poli au sel marin et au soleil, je suis retourné aux études pour essayer de concrétiser mes questionnements. Je suis retourné à Montréal et, à peine ma trentaine entâmée, me suis inscrit au programme en études religieuses à l'Université Concordia avec une spécialisation dans les traditions asiatiques (nommément, l'hindouisme, le bouddhisme et le taoisme, entre autres) de pair avec une mineure en philosophie occidentale. Pendant trois ans, j'ai côtoyé individus et pensées issus d'une Terre plus immense que je ne la supposais auparavant, même en tenant compte de toutes mes lectures à priori. L'effet fut salutaire. Histoire, mythologie, anthropologie, littérature, philosophie, physique, astronomie, biologie, et j'en passe: tous des sujets dont l'étude plus poussée me porte maintenant à être d'avis que la religion est petite... et la Religion est grande. Ce qui importe, à mon oeil, c'est que le dialogue demeure ouvert entre les âmes et entre les esprits en quête de sens.
Héléna a écrit : 14 févr.22, 05:47 Vous dites êtes un athée: Est ce que c'est parce que vous refusez de croire en un Dieu Créateur ou bien tout simplement, personne ne vous l'a encore présenté.
Oh, on me l'a souvent présenté--peut-être trop souvent, en toute franchise--ce Dieu Créateur. Peut-être aurais-je moins de mal à le considérer si la présentation de Celui-ci n'était pas le plus souvent sertie d'une comdanation sous-jacente (de la sorte: "Si tu refuses de croire en mon Dieu, tu brûleras en enfer!" Là-dessus, je passe.)

Oui, je me considère athée mais, somme toute, un athée "mou" (c'est-â-dire, pour qui les conversations portant sur le Sacré ont leur place dans l'expérience humaine). Pour reprendre la thèse d'un Christopher Hitchens ou d'un Richard Dawkins, nous sommes toutes et tous des athées, même les chrétiens et les musulmans, quand il est question de l'existence d'un Zeus, d'un Thor, d'un Ahoura Mazda ou d'une Cybèle et être athée ne consiste qu'en le fait de ne croire qu'en un dieu de moins que nos voisins.

J'ai souvent des entretiens avec des croyants qui cherchent â affirmer que les athées "ne croient en rien" et pourtant rien n'est plus faux! Je crois en la beauté et la splendeur du monde naturel; je crois en la merveille qu'est le fait d'être vivant et de se voir berçé avec amour par l'univers qui m'a mis au monde; je crois en la bonté foncière des êtres humains tout aussi énervés fussent-ils par surcroit de douleur et d'anxiété existentielles; je crois en notre capacité, en tant qu'espèce, de pouvoir saisir avec toujours plus d'adresse ce qui d'emblée parait échapper à nos sens et â notre entendement; je crois en bien des choses. Mais les anciennes divinités tribales nées en des ères où le surnaturel était prisé ne sont pas de ce nombre. Brûlerai-je peut-être donc en enfer pour avoir épousé de telles opinions? C'est possible. Si tel est le cas, je me contenterai de reconnaître que tel est l'Ordre des Choses et qu'il serait spirituellement malhonnête de ma part de broncher. Tel Socrate, je boirai fièrement la cigüe!

Au rajout:

Rien de mal à poser des questions simples (même si les réponses à ces questions méritent d'être détaillées) ou de "parler comme une toute petite", Héléna! Bien au contraire! La clarté intellectuelle est une vertu.

Par "bouddhisme philosophique" j'entend les principes psychologiques qui sous-tendent cette religion sans que je ne me sente pour autant être obligé de souscrire à ses mythologies et à pratiquer ses rituels. Ces principes rejoignent d'ailleurs une bonne partie de la pensée occidentale sur l'existence et, le cas échéant, sur la nature et le rôle du Soi. D'une certaine façon, et si on se met à l'écoute de l'univers, l'univers nous adressera la parole. Qui plus est, l'univers sera en mesure d'agir à travers nous. Il ne s'agit que d'accorder à l'égo la place qui lui est propre. L'astronome américain Carl Sagan soutenait que nous sommes de la poussière d'étoiles ayant prise conscience d'elle-même. Je crois dur comme fer en cette vérité.

C'est d'ailleurs cette idée qui m'a attiré vers le monisme védantique dont je parle plus haut. La védanta (dite "advaita" ou non-dualiste), école philosophique de l'Inde ancienne, soutient la thèse voulant que nous ne soyions en quelque sorte que le véhicule (pour ainsi dire) au moyen duquel le Sacré se permet de faire connaissance et de s'entretenir avec lui-même. De rêver le monde, en somme, tout en nous enjoignant de nous prêter à lui comme figurants sur la scène. C'est une vue poétique, certainement, mais c'en est une qui sert à nous aider à discerner le fil commun nous unissant les uns aux autres ainsi qu'à tout ce qui vit et à tout ce qui existe.

La panthéisme, lui, peut se définir comme étant la notion que le Sacré (ou le Divin ou l'Absolu ou Dieu, quelle que soit la manière dont on veut définir le numineux) soit immanent en la réalité. Que l'Ordre des Choses soit essentiellement divin et que l'on puisse apercevoir, si l'on y prête bien attention, le visage et la main du Dîeu intérieur aussi bien sous la roche qui jonche le sol du bosquet que dans le coeur de la Voie Lactée. Pour ne rien dire de l'âme d'autrui (rejoignant ainsi la thèse mise de l'avant dans les écrits védantiques tels les Oupanishads).

Au final, je pourrais plutôt me qualifier d'athée en égard aux religions abrahamaniques (issues comme elles le sont d'un coin du monde où le soleil, ce dieu tout là-haut dans la voûte céleste, avait droit de regard sur la vie et la mort des hommes, et comme plutôt croyant en égard aux spiritualités orientales, juchées comme elles le sont sur l'harmonie entre nature et société et sur la primauté de la vie intérieure.

On dit que Jésus, sur la croix, aurait supplié le Sacré de ne point l'abandonner. Le Bouddha, lui, aurait sur son lit de mort exhorté ses disciples à ne se fier que sur leurs propres lumières, à ne point adhérer aux idées qu'ils n'auront pas eux-mêmes passé au crible de leur propre vécu et de leur propre entendement. Des deux options, je préfère la seconde.

Si vous avez eu la patience, Héléna, de lire cette mini-biographie jusqu'au bout, bravo! Vous méritez la canonisation! J'espère tout de même que sa lecture vous ait été agréable.

En guise de conclusion (et de réponse brève à votre question originale): oui, je marche en ce monde uniquement sur la base de ma conscience. Ceci dit, je m'efforce de faire en sorte que le mur entre ma conscience et la Conscience dite Universelle demeure poreux.

Sur ce, je vous souhaite une belle semaine!
homo sum, humani nihil a me alienum puto

ronronladouceur

[Religion] agnostique
Avatar du membre
[Religion] agnostique
Messages : 6123
Enregistré le : 21 déc.08, 15:43
Réponses : 0

Re: Donnez votre religion ici pour l’inscrire sur votre profil

Ecrit le 14 févr.22, 17:04

Message par ronronladouceur »

Tiresias a écrit : 14 févr.22, 10:43 Ceci se déroulant dans les années soixante-dix, il était quasiment garanti que j'allais tomber sur des penseurs et interprètes du Nouvel Âge tels Jacques Languirand, Dan Millman, Fritjof Capra, Richard Bach, Alan Watts, et autres Placide Gabourys (avec qui j'ai eu jadis la chance de discuter lors d'une conférence tenue à l'UQaM)
Salut Tiresias,

Très intéressant cheminement en même temps qu'une très belle présentation...

J'ai aussi lu les auteurs que tu cites (sauf Hitchens) et bien d'autres et je me sens comme un poisson dans l'eau en te lisant...
Pour reprendre la thèse [...] d'un Richard Dawkins, nous sommes toutes et tous des athées
Comment alors comprendre Dawkins quand il affirme : ''Dieu n'existe probablement pas.'' ?

Héléna

[ Christianisme ]
[ Christianisme ]
Messages : 184
Enregistré le : 05 juil.21, 22:41
Réponses : 0

Re: Donnez votre religion ici pour l’inscrire sur votre profil

Ecrit le 14 févr.22, 22:16

Message par Héléna »

Bonjour Tirésias

Précédemment je vous ai posé la question de savoir si vous marchiez uniquement sur la base de votre conscience.


Sur la base de quoi marchez-vous dans ce monde ? Uniquement sur la base de votre conscience ?

Ce à quoi vous répondez:

Posée ainsi, l'on pourrait possiblement croire que la question repose sur la proposition implicite voulant que la conscience, à elle seule, ne soit un instrument suffisant pour être en relation avec le Sacré. Ce avec quoi je suis en désaccord, tel que je l'explique plus bas.

Effectivement et avec le recul, je m'aperçois que ma question a été posée de façon très maladroite et vous avez eu raison de rectifier de cette manière et montrer ainsi votre désaccord.

En fait ce que j'aurais du rajouter c'est que notre conscience nous a été donnée par notre Créateur afin de savoir discerner non pas seulement la différence entre le bien et le mal, mais pour nous qui croyons en Dieu aller plus loin c'est-à-dire discerner entre le bien et le mieux.

Dans votre post, vous dites ceci:


Pour sûr, c'était bien beau tout çà, mais j'avais peine à concilier toutes ces belles idées avec ce que l'on m'avait enseigné en l'Église catholique romaine de ma tendre enfance. (J'avais cessé d'aller à la messe le jour où mes parents m'ont grondé pour avoir ruiné mes habits du dimanche, ayant, comme je l'avais fait, préféré d'aller jouer dans le parc avoisinant le lieu de culte en compagnie de mon petit frère plutôt que de faire encore une fois la statue pieuse, immobilisée par le discours insensé et monotone du monsieur vêtu d'une robe blanche qui ronronnait en avant de la salle.

Bien cher Tirésias, il faut que vous sachiez que sur ce point précis, mon mari et moi-même sommes entièrement d'accord avec vous, car ayant vécus des choses similaires qui ont fait que nous avons pris en horreur la religion "de l'homme" qui, sommes toutes n'est faite que d'apparence.

Juste une petite info, mon mari a 75 ans et moi 73. Nous avons été tous les deux convertis à Jésus à un an d'intervalle en 1984, cela fait donc 37 ans de cela.

La beauté naturelle de cet environnement a favorisé chez moi le développement d'une pratique spirituelle menant éventuellement à une sorte d'expérience (pour un bref instant au sein d'un insondable infini) que plusieurs pourraient qualifier de conversion religieuse. Mes amis chrétiens affirmaient d'ailleurs à l'époque qu'il s'agissait là d'une seconde naissance, n'aurais-je que voulu plus ardemment inviter leur Seigneur en mon coeur. Mes amis bouddhistes, eux, parlaient de l'atteinte du nirvana.

Quoiqu'il en soit, cette métanoia a eue, chez moi, deux effets positifs dont les ondes de choc se font encore ressentir en mon sein: d'une part, j'ai finalement su comprendre que l'Amour (avec un grand A) n'est pas un objet mais bien un état d'être et, d'autre part, j'ai vu ma curiosité envers l'univers (et envers la place que l'humain y occupe) s'attiser de plus belle.


A tous ces mots je ne peux que dire "amen".

Héléna a écrit : ↑14 févr. 2022, 18:47Vous dites êtes un athée: Est ce que c'est parce que vous refusez de croire en un Dieu Créateur ou bien tout simplement, personne ne vous l'a encore présenté.

Vous répondez: Oh, on me l'a souvent présenté--peut-être trop souvent, en toute franchise--ce Dieu Créateur. Peut-être aurais-je moins de mal à le considérer si la présentation de Celui-ci n'était pas le plus souvent sertie d'une comdanation sous-jacente (de la sorte: "Si tu refuses de croire en mon Dieu, tu brûleras en enfer!" Là-dessus, je passe.)

Oh Tirésias, combien je comprends que vous puissiez ne pas vouloir d'un tel dieu. Voyez que j'ai mis une lettre minuscule au mot "dieu" car celui qu'on vous a présenté n'a rien à voir avec Le Véritable.

A son serviteur Moïse, il s'est présenté à lui de cette manière: Je suis Le Dieu de grâce, de bonté et de miséricorde.

J'ai vu mon peuple dans la souffrance et je suis venu pour le délivrer des mains de l'oppresseur et le conduite tout en le portant moi-même dans le pays que j'avais promis de donner à la foi d'Abraham qui lui, a toujours cru en Moi.


Toutes ces paroles se trouvent dans le début du livre de l'Exode ainsi qu'au chapitre 33

Vous dites aussi: J'ai souvent des entretiens avec des croyants qui cherchent â affirmer que les athées "ne croient en rien" et pourtant rien n'est plus faux!
Je crois en la beauté et la splendeur du monde naturel; je crois en la merveille qu'est le fait d'être vivant et de se voir berçé avec amour par l'univers qui m'a mis au monde; je crois en la bonté foncière des êtres humains tout aussi énervés fussent-ils par surcroit de douleur et d'anxiété existentielles; je crois en notre capacité, en tant qu'espèce, de pouvoir saisir avec toujours plus d'adresse ce qui d'emblée parait échapper à nos sens et â notre entendement; je crois en bien des choses. Mais les anciennes divinités tribales nées en des ères où le surnaturel était prisé ne sont pas de ce nombre. Brûlerai-je peut-être donc en enfer pour avoir épousé de telles opinions? C'est possible.


Non Tirésias ce n'est pas possible dès l'instant où on vous a présenté un faux dieu. Et d'ailleurs qui, de censé voudrait d'un tel dieu dans sa vie. Un dieu qui mettrait celui qu'il a engendré, sous sa crainte.

Mais quel est donc le père qui, dans ce monde agirait de cette manière envers son enfant, même si malheureusement nous savons qu'il en existe aussi.
N'avons-nous pas assez de lois dans ce monde qui nous empêchent de vivre librement par notre être intérieur, connaissant par nous même ce qui est bon à faire tout en laissant le mal de côté.

Vous rajoutez:
je crois en la merveille qu'est le fait d'être vivant et de se voir berçé avec amour par l'univers qui m'a mis au monde.

Ici je dirais que celle que vous appelez "Merveille" a pour moi un Nom.
Son Nom, c'est : L'Eternel je Suis.

je crois en la bonté foncière des êtres humains tout aussi énervés fussent-ils par surcroit de douleur et d'anxiété existentielles;

Ici aussi cher Tirésias, je me reconnais en vous, car bien qu'il soit possible que vous ne croyez pas en ce qui est écrit, il est pourtant dit dans le livre de la Genèse que Dieu fit l'homme à son image, à sa ressemblance.

Comment donc partant de là dire que l'homme est foncièrement mauvais à moins de rajouter qu'il l'est devenu par une entité entièrement différente de Celui qui nous a créé.

Je parle ici du Diable qui est appelé "le serpent" dans le livre de la Genèse.

C'est lui qui a introduit le mal dans le monde; c'est lui qui a rendu l'homme pêcheur, donc mauvais.

Mais Tirésias, même dans ce domaine, Notre Dieu qui est un Dieu merveilleux et plein de compassion pour celui qu'Il a créé pour qu'il soit à Lui, a envoyé son Fils dans ce monde pour mourir à la croix à notre place et ainsi nous rendre justice par rapport à l'injustice qui nous a été faite par l'opposant de Dieu.

Non l'homme n'est pas coupable du mal qu'il fait et ceci parce qu'il est un pêcheur de par son héritage Adamique.

Il devient coupable dès l'instant où il refuse la main de Celui qui cherche à le justifier, parce que Jésus en a payé le prix fort pour rendre l'homme libre des ses actions, choses qu'il ne pouvait pas avant la venue du Fils de Dieu dans ce monde.

Vous ajoutez:

On dit que Jésus, sur la croix, aurait supplié le Sacré de ne point l'abandonner. Le Bouddha, lui, aurait sur son lit de mort exhorté ses disciples à ne se fier que sur leurs propres lumières, à ne point adhérer aux idées qu'ils n'auront pas eux-mêmes passé au crible de leur propre vécu et de leur propre entendement. Des deux options, je préfère la seconde.


Sur la croix, Jésus n'a pas supplié le Père de l'abandonner car c'est une chose impossible, car selon l'Ecriture le Père et le Fils sont "un"
Il est donc impossible de diviser l'indivisible.

Ensuite dans Jean 10, Jésus a dit aussi :
17 Le Père m'aime, parce que je donne ma vie, afin de la reprendre.
18 Personne ne me l'ôte, mais je la donne de moi-même ; j'ai le pouvoir de la donner, et j'ai le pouvoir de la reprendre : Tel est l'ordre que j'ai reçu de mon Père.


Si donc Jésus est venu dans ce monde pour donner sa vie de sa propre volonté comment alors concevoir qu'il aurait supplié le Père de ne pas l'abandonner ?????

En fait ce message que vous avez entendu vient bien de l'esprit de la religion de l'homme qui fera tout ce qui est en son possible pour le tenir sous sa coupe et dans un état d'accusation et de condamnation permanente. Ils devront rendre compte d'avoir emmené des hommes et des femmes jusqu'au suicide puisque ceux-ci ne trouvaient plus personne pour les justifier devant Dieu. Dieu se trouvant pour ceux-là comme étant l'avocat de l'accusation.

Par contre c'est bien en tant qu'homme que Jésus est mort sur la croix et cela en vue de s'identifier avec tous les hommes et prendre sur lui tous leurs péchés afin que l'homme ne soit plus jamais accusé en lui-même des péchés qu'il commet (à moins que ceux-ci soient faits de manière volontaire, cela va de soi)

Donc lorsqu'à un moment donné Dieu n'a plus vu son fils cloué à la croix, mais tous les péchés du monde qui étaient sur lui, il n'a pas pu supporter cette vue horrible.
Il a donc pendant l'espace d'un instant détourné ses regards de celui qui était cloué à la croix.

Mais voyez quand même quand dans son cri de désespoir, jésus n'a pas dis Mon Père, pourquoi m'as-tu abandonné, mais mon Dieu, ce qui est entièrement différent.

Pourquoi cela ? Eh bien parce que l'apôtre Paul nous fait savoir ceci:

19 Car Dieu était en Christ, réconciliant le monde avec lui-même, en n'imputant point aux hommes leurs offenses, et il a mis en nous la parole de la réconciliation. 2 Corinthiens 6

Si donc Dieu était en Christ sur la croix, comment comprendre qu'il y aurait eu séparation entre les deux ? Je vous laisse juge de répondre à cette question comme vous l'entendez.

Maintenant qu'on vienne nous dire que comme Jésus, nous aussi nous devons passer par la mort, n'est pas l'Evangile de Dieu.
Cette chose doit venir de Dieu et pas des hommes qui nous imposent de ressembler ou d'imiter Jésus.

Tout cela pour dire que je comprends parfaitement que vous soyez-là où vous êtes aujourd'hui étant donné que ce que la religion de l'homme vous a fait parvenir ne correspond pas à l'Evangile de Dieu.

Bien à vous.
Héléna

Leglébeux

[ Christianisme ] Protestant
[ Christianisme ] Protestant
Messages : 34
Enregistré le : 30 janv.22, 02:48
Réponses : 0

Re: Donnez votre religion ici pour l’inscrire sur votre profil

Ecrit le 15 févr.22, 00:31

Message par Leglébeux »

Bonjour à tous!

Je suis inscrit depuis plus d'une semaine déjà sur ce forum, que je suis heureux d'avoir découvert.

Je me décrirai comme: Chrétien/protestant.

Merci par avance.
"Le réel me donne de l'asthme."Cioran

Héléna

[ Christianisme ]
[ Christianisme ]
Messages : 184
Enregistré le : 05 juil.21, 22:41
Réponses : 0

Re: Donnez votre religion ici pour l’inscrire sur votre profil

Ecrit le 15 févr.22, 01:48

Message par Héléna »

Bonjour LeGlébeux

Le glébeux étant l'homme qui a été tiré de la terre, n'est ce pas ?

Avez-vous vu qu'avant d'avoir été formé de la terre, l'Eternel Dieu vous avait déjà créé "en esprit", c'est à dire à sa ressemblance ?

Vous vous décrivez aussi comme un chrétien/protestant.

Pour tout vous dire c'est aussi de cette manière que je pourrais aussi me présenter, mais aujourd'hui et avec le recul je préfère tout simplement me présenter devant tous, comme étant une chrétienne, une de ceux dont il est parlé dans Actes 11

25 Barnabas se rendit ensuite à tarse, pour chercher Saul ;
26 et, l'ayant trouvé, il l'amena à Antioche. Pendant toute une année, ils se réunirent aux assemblées de l'église, et ils enseignèrent beaucoup de personnes. Ce fut à Antioche que, pour la première fois, les disciples furent appelés chrétiens.


Pour moi cher le glébeux, un chrétien c'est celui qui a reçu l'enseignement qui est en conformité avec l'Evangile de Dieu que Jésus prêchait en son temps, et cet évangile de Dieu le concerne Lui.

Bien à vous
Héléna

Leglébeux

[ Christianisme ] Protestant
[ Christianisme ] Protestant
Messages : 34
Enregistré le : 30 janv.22, 02:48
Réponses : 0

Re: Donnez votre religion ici pour l’inscrire sur votre profil

Ecrit le 15 févr.22, 02:13

Message par Leglébeux »

Merci beaucoup Héléna.

Oui, c'est une référence à la traduction dans la bible de Chouraqui du prénom Adam.

Créé "en esprit", effectivement, et aimé par Lui avant même que nous l'aimions déjà, de sorte que même notre amour pour Lui est une grâce de son amour pour nous.

Dans l'absolu, je suis d'accord avec vous: être chrétien, être avec le Christ, c'est ce qu'il y a de plus fondamental; et, c'est pourquoi je l'ai manifesté dans la signature, le fait de parler du Christ avec quelqu'un, c'est déjà être sous son regard, c'est déjà être avec Lui, rejoignant votre propre référence.

Bien à vous également.
"Le réel me donne de l'asthme."Cioran

Répondre
  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Retourner vers « GÉNÉRAL Libre »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Google et 2 invités